CES - SCÉ 2019
Le premier roman de Sharon Bala, The Boat People, est un livre à succès, finaliste du concours Canada Reads 2018 et de l’Amazon Canada First Novel Award 2018. En novembre dernier, Mme Bala a remporté le prix Journey 2017, décerné conjointement par la Writers’ Trust et McClelland & Stewart, pour sa nouvelle « Butter Tea at Starbucks », en plus de voir une autre de ses nouvelles figurer sur la liste préliminaire du concours. Elle est membre du groupe littéraire The Port Authority, à St. John’s. Ses nouvelles lui ont valu trois prix au Concours artistique et littéraire de Terre-Neuve-et-Labrador et ont été largement publiées dans des magazines littéraires, d’un océan à l’autre.
 
La présentation de Sharon s'intitule "Bridges to Empathy", ce qui la lie au thème de notre conférence de 2019.
 
 
Susanna Fuller est une biologiste marine basée à Halifax et est actuellement chef de projet principale chez Oceans North. Auparavant, elle a travaillé au Ecology Action Center, une organisation environnementale basée sur la communauté. Elle travaille dans l'interface entre la politique scientifique, aux niveaux local, national et international, en mettant l'accent sur la création d'océans sains pouvant soutenir des communautés saines et dynamiques. Susanna a été l'une des cinq commissaires à avoir mené une étude sur l'économie de la Nouvelle-Écosse en 2013. Elle est également impliquée dans sa communauté. Elle travaille à la création d'un espace créatif et communautaire dans une ancienne école grâce aux travaux d'Imagine Bloomfield et à la coprésidence provinciale. de Bicycle Nova Scotia. Susanna a obtenu un doctorat à l'Université Dalhousie et un baccalauréat en sciences à l'Université McGill. Elle a grandi dans une région rurale du Cap-Breton.
Andrew Koleros est chercheur à Mathematica Policy Research, à Cambridge (Massachusetts). Il possède plus de 15 ans d’expérience dans la direction d’initiatives internes et externes de suivi, d’évaluation et d’apprentissage pour des programmes de développement, y compris l’évaluation externe indépendante des impacts de grands projets de développement. Il s’intéresse particulièrement à l’utilité des approches fondées sur la théorie qui intègrent les concepts de la complexité et la pensée systémique dans la conception des programmes et des évaluations, un domaine sur lequel il a dirigé plusieurs activités d’apprentissage stratégique pour une clientèle diversifiée. M. Koleros a publié des articles sur ces sujets et sur d’autres méthodes d’évaluation dans l’American Journal of Evaluation et la Revue canadienne d’évaluation de programme.
 
Sebastian Lemire possède 15 ans d’expérience dans la conception et la gestion de projets d’évaluation pour des organismes publics et privés. Il a réalisé plus de 60 études d’évaluation et études appliquées dans les domaines de l’éducation, du développement de marchés et du bien-être social. Avant d’obtenir son doctorat en méthodologie de la recherche sociale à l’Université de la Californie à Los Angeles, il a été consultant principal en évaluation à Ramboll Management Consulting. Ses champs d’intérêt touchent à l’expertise en évaluation et à son développement, à l’évaluation fondée sur la théorie, aux nouvelles approches de l’évaluation des impacts et aux synthèses de recherches à méthodes mixtes. M. Lemire a publié des articles sur ces sujets et sur plusieurs autres dans la Revue canadienne d’évaluation de programme, l’American Journal of Evaluation, Evaluation, New Directions for Evaluation et l’American Educational Research Journal. Il est actuellement rédacteur en chef de l’American Journal of Evaluation et administrateur de la European Evaluation Society.
 
John Mayne, Ph. D., est un conseiller indépendant en matière de rendement dans le secteur public. Depuis 15 ans, ses travaux portent sur l’évaluation et la gestion fondée sur les résultats dans le domaine du développement international. Auteur de nombreux articles et rapports, notamment sur l’analyse de contribution, il a assuré la codirection de huit ouvrages sur l’évaluation de programme. En 1989 et en 1995, il a reçu le Prix pour la contribution à l’évaluation au Canada de la Société canadienne d’évaluation. En 2006, il a été nommé membre titulaire de la Société canadienne d’évaluation. Ses recherches actuelles ont trait aux approches visant à renforcer les évaluations d’incidences ainsi qu’à l’utilité des théories du changement dans des cadres complexes.
 
 
Président du Performance Management Network, Steve Montague est également le cofondateur du Forum sur le rendement et la planification, où il a fait trois mandats à la présidence. Membre titulaire de la Société canadienne d’évaluation et professeur auxiliaire à l’Université Carleton, M. Montague possède plus de 35 ans d’expérience en tant que praticien et gestionnaire de l’évaluation dans un des principaux ministères de l’Administration fédérale canadienne. Il a dirigé des projets d’évaluation et préparé des cours et des ateliers pour des auditoires internationaux aux Nations Unies, à l’Union européenne, dans les administrations publiques australienne et sud-africaine, à la Société financière internationale de la Banque mondiale et au G8 – entre autres. En 2015, il a reçu le Prix pour la contribution à l’évaluation au Canada.